flageoler


flageoler

flageoler [ flaʒɔle ] v. intr. <conjug. : 1>
• 1756; flaioller 1604; de flageolet « jambe grêle »
Trembler de faiblesse, de fatigue, de peur (jambes de l'homme, du cheval). « ses jambes flageolaient au point qu'il tomba dans un fauteuil » (Balzac).
Par ext. Flageoler sur ses jambes. chanceler (cf. Avoir les jambes en flanelle). Fig. Prendre peur. vaciller.

flageoler verbe intransitif (peut-être de flageolet, jambe grêle) Trembler et vaciller à la suite d'une émotion, d'une fatigue : Cheval dont les jambes flageolent. Littéraire. Faiblir, perdre de sa solidité, de sa fermeté : Courage qui flageole.flageoler (homonymes) verbe intransitif (peut-être de flageolet, jambe grêle) flageolet nom masculinflageoler (synonymes) verbe intransitif (peut-être de flageolet, jambe grêle) Trembler et vaciller à la suite d'une émotion, d'une fatigue
Synonymes :

flageoler
v. intr. En parlant des jambes, trembler (de fatigue, d'émotion, d'ivresse). Avoir les jambes qui flageolent.
(Personnes) Il flageole sur ses jambes.

⇒FLAGEOLER, verbe intrans.
A.— [Le suj. désigne les membres inférieurs d'un animal ou d'une pers.] Trembler, se dérober (de fatigue ou sous le coup d'une émotion). Je n'y tiendrais pas... Ce serait à m'évanouir... Les jambes me flageolent déjà (SUE, Atar Gull, 1831, p. 20). Je n'y croyais pas. Mes jambes flageolaient un peu sous moi, je m'assis; j'avais un certain tremblement sur la peau du visage (VIGNY, Serv. et grand. milit., 1835, p. 49). Les genoux cagneux des hommes flageolaient dans les culottes rapiécées (ADAM, Enf. Aust., 1902, p. 86).
B.— P. ext. [Le suj. désigne une pers. ou un animal] Avoir les jambes qui tremblent, qui se dérobent. (Quasi-) synon. chanceler, vaciller. Il les trouve [les agneaux] égarés parmi les mères, gauches, flageolant sur leurs pattes raides (RENARD, Poil Carotte, 1894, p. 184). Une porte bâillait à l'extrémité d'un couloir dans lequel M. Chasle s'engagea en flageolant (MARTIN DU G., Thib., Belle sais., 1923, p. 868) :
... il tremblait de tout son corps, claquait des dents, flageolait sur ses jambes, bégayait et donnait, au grand plaisir des spectateurs, tous les signes de la plus lâche poltronnerie.
GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 266.
Au fig. Être incertain, indécis. Elle [l'équipe] souffrait de flottement, d'anxiété, elle flageolait et tremblait d'une fébrilité sourde qui minait ses fondements (ARNOUX, Rhône, 1944, p. 264).
REM. Flageolement, subst. masc. Fait, action de flageoler. Ah! après ces crises, le vague dans la tête, le flageolement dans les jambes! (GONCOURT, Journal, 1894, p. 519).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. Mil. XVIIIe s. (J.-J. ROUSSEAU, Confessions, VII, éd. B. Gagnebin et M. Raymond, p. 320: les jambes me flageolent); 1756 flageoller man. « trembler des jambes » (Encyclop. t. 6). Orig. incertaine; peut-être dér. de flageolet1 « instrument de musique » au sens de « jambe maigre (comme une flûte) » mais ce sens n'est attesté qu'au XIXe s. (1813 J.-F. ROLLAND, Dict. mauv. lang., p. 66); en a. et m. fr. flageoler a signifié « jouer du flageolet » et au fig. « dire des choses de peu d'importance; raconter des balivernes » (v. T.-L. et GDF.). Fréq. abs. littér. :30. Bbg. QUEM. DDL t. 2.

flageoler [flaʒɔle] v. intr.
ÉTYM. 1752; flaioller, 1604; de flageolet « jambe grêle »; cf. anc. franç. flaeller « être agile », du lat. flagellare « battre avec le fléau », d'où « agiter ».
1 Trembler de faiblesse, de fatigue, de peur. (Le sujet désigne les jambes de l'homme ou de certains animaux). || Avoir les jambes qui flageolent. || « Les jambes lui flageolaient, il fut obligé de s'asseoir » (Académie).
1 (…) je sens un froid mortel courir dans mes veines, les jambes me flageolent, et prêt à me trouver mal, je m'assieds, et je pleure comme un enfant.
Rousseau, les Confessions, VII.
2 (…) ses jambes flageolaient au point qu'il tomba sur un fauteuil du salon comme s'il eût reçu quelque coup de massue à la tête.
Balzac, Ursule Mirouët, Pl., t. III, p. 410.
Sujet n. de personne. Avoir les jambes qui tremblent, qui se dérobent. Chanceler. || Il flageole et ne peut plus se tenir. || Flageoler sur ses jambes.
2 Fig. Prendre peur, craindre. Vaciller.
3 C'est encore mon oncle cette fois qui provoque mes mouvements. Je veux le séduire, lui en imposer, lui prouver que je suis avec lui, comme il prétend être, du bon côté, dans le monde des vrais hommes, non pas dans celui où moi et mes amis (…) honteusement flageolent (…)
N. Sarraute, Martereau, p. 105.
tableau Verbes exprimant une idée de mouvement.
DÉR. Flageolant, flageolement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • flageoler — Flageoler, id est, joüer du flageolet …   Thresor de la langue françoyse

  • FLAGEOLER — v. n. Il se dit Des jambes du cheval, lorsque la faiblesse ou la fatigue les rend tremblantes. Les jambes lui flageolent …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FLAGEOLER — v. intr. Chanceler, avoir une marche mal assurée, les jambes tremblantes par suite d’émotion, de faiblesse, etc. Les jambes lui flageolaient, il fut obligé de s’asseoir …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • flageoler — (fla jo lé) v. n. 1°   Jouer du flageolet. Il flageole à merveille. 2°   Se dit du cheval, lorsque les articulations du genou et du jarret tremblent et vacillent dans la marche. Ce cheval flageole.    Par extension, se dit des jambes de l homme… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • flageoler — vi. => Fléchir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • flageolement — [ flaʒɔlmɑ̃ ] n. m. • 1894; de flageoler ♦ Action, fait de flageoler. ⇒ vacillement. ● flageolement nom masculin Fait de flageoler. flageolement [flaʒɔlmɑ̃] n. m. ÉTYM. 1894, Goncourt; …   Encyclopédie Universelle

  • chanceler — [ ʃɑ̃s(ə)le ] v. intr. <conjug. : 4> • 1080; lat. cancellare « clore d un treillis »; évolution de sens obsc. 1 ♦ Vaciller sur sa base, pencher de côté et d autre en menaçant de tomber. ⇒ flageoler, tituber, trébucher, vaciller. Il… …   Encyclopédie Universelle

  • flageolant — flageolant, ante [ flaʒɔlɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1833; de flageoler ♦ Qui flageole; dont les jambes flageolent. ⇒ chancelant. Le « bruit de pas flageolants qui le suivaient » (Colette). ● flageolant, flageolante adjectif Qui tremble de fatigue, de peur …   Encyclopédie Universelle

  • flagorner — (fla gor né) 1°   V. a. Flatter souvent et bassement. Il flagorne ses supérieurs. •   Es tu un prince pour qu on te flagorne ?, BEAUMARCH. Mar. de Fig. IV, 10.    Absolument. Il va flagorner aux oreilles de son maître. •   J appris par ce succès… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • trembler — [ trɑ̃ble ] v. intr. <conjug. : 1> • v. 1120; lat. pop. °tremulare, de tremulus « tremblant », de tremere « trembler » 1 ♦ Être agité par une suite de petites contractions involontaires des muscles. ⇒ frémir, frissonner. « Ses dents… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.